Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 septembre 2008 3 24 /09 /septembre /2008 12:12
 

Elle est tout ce qui m’est arrivé de meilleur.

Depuis la nuit des temps en quête d’un Ailleurs,

Je cherchais cette femme, ma déesse majeure,

Comme un marin perdu, tel un sombre nageur.

 

Partout en quelque lieu, dans les quatre éléments,

Je parcourais la terre, guidé par un aimant,

Vers l’endroit inconnu, ce pays de cocagne

Où vivrait ma princesse, vallée, ville ou montagne,

Sommet inaccessible, que j’ai enfin gravi,

Parnasse de mes rêves, caché, secret, ravi.

 

Quand soudain dans la mienne, une main s’est glissée,

Main blanche aux doigts de fée, je n’ai pu résister.

Je l’avais reconnue

sitôt que aperçue,

La femme tant rêvée,

Si longtemps désirée.

Elle me sourit, me plut.

Belle et noble peinture,

Alerte, et belle allure ;

Je ne la quittais plus.

Elle était femme exacte,

Unique, en tous ses actes.

Et depuis nous suivons, éternels amoureux,

Des chemins de lumière, pour vivre ensemble, heureux.

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog littéraire de Yann Venner
  • : poèmes publiés en recueils de l'auteur, ses romans noirs & cocasses, articles divers autour du polar, des littératures du Maghreb...
  • Contact

Recherche

Liens