Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 avril 2013 1 22 /04 /avril /2013 02:31

PREMIERE PARTIE

 

 

 

I

 

 

Tu ne crois pas qu’on pourrait ajouter un peu de pourpier et d’arroche hastée à notre recette ? Je la trouve un peu fade…

Peut-être Jacinthe, mais notre récolte s’épuise ! Nous n’avons pas cueilli assez de plantes l’autre fois. On va bientôt manquer de salicorne et de criste marine. Tu me feras penser à ramasser aussi du sedum âcre…

Décidément Philippine, notre petite entreprise ne connaît pas la crise !

Oh ! Très drôle ! On va encore nous traiter de « vignoleuses » ! Comme dans l’article du Télégramme l’autre jour… Tout ça parce que ces fouineurs ont su que ton mari était vigneron…

Lui et ses vignes… Bref ! Je préfère ça que « sorcières de la mer » ! Ils ne savent plus quoi inventer ces journalistes !

Tu te rends compte Jacinthe ! Ils ont même proposé à Isabella de tourner une publicité pour mettre en valeur nos recettes aux algues… Tu parles si elle a refusé… Et tu sais ce qu’elle leur a répondu ?

Non, mais je connais ma nièce. Elle n’est pas du genre à apprécier ce genre de plaisanterie…

« Vous me prenez pour une sirène ou quoi » ? Voilà ce qu’elle leur a dit à ces requins !

Bravo ! S’ils croient qu’on va se laisser faire ! Elle n’est pas bretonne pour rien, notre Isabella !

 

 

Sur la côte nord de la Bretagne, dans leur laboratoire de l’Île-Grande, les deux sœurs mettaient au point leur dernière création, une purée d’algues à la betterave maritime. Le succès ne leur était pas monté à la tête après qu’elles se soient fait connaître pour avoir révolutionné la diététique et mis en valeur les algues et les plantes maritimes du littoral breton. Natives de Beaune en Bourgogne, Jacinthe et Philippine avaient grandi au pays des vignes, sur un domaine viticole dont leurs parents furent les gardiens.

Jacinthe l’aînée, botaniste dans l’âme, épousa sans trop réfléchir un vigneron beaunois. La cadette, toute aussi passionnée par les plantes depuis l’enfance, après des études de pharmacie à Dijon, rencontra au cours de ses vacances en Bretagne un beau tailleur de pierres. Celui-ci exploitait une carrière de granit à ciel ouvert, proche de la mer. Très amoureuse de Pierrick Le Gonidec et sous le charme de cette magnifique côte de granit rose, elle décida de s’installer comme pharmacienne dans la région de Trégastel. Inséparables, les deux sœurs faisaient tout pour se retrouver, comme autrefois dans le grand domaine de vignes et de bois du château de La Clairgerie, près de Beaune.

Philippine eut trois enfants, deux garçons et une fille nommée Isabella. Jacinthe n’en eut pas, s’ennuya peu à peu sur les terres de son mari Ambroise, qui ne pensait qu’à ses vignes.

Tout en cuisinant avec sa soeur, elle renoua avec son passé - mélancolique et rêveuse.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by yarniche - dans poèmes - romans
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog littéraire de Yann Venner
  • Le blog littéraire de Yann Venner
  • : poèmes publiés en recueils de l'auteur, ses romans noirs & cocasses, articles divers autour du polar, des littératures du Maghreb...
  • Contact

Recherche

Liens