Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 mars 2010 4 04 /03 /mars /2010 21:23

La ronde du printemps

 

Chaleur incandescente

O fluides amoureux

J’attends que tu descendes

Au creux de mes pensées

 

Je me retournerai

Voir si ton cœur me suit

Dans la vapeur brumeuse

Des jours nus et des nuits

 

Nuits de froide vigueur

Où règne solitaire

La glace de mon cœur

Pris en délit de toi

 

Et si je t’imagine

Fondante de désir

Alors j’aurais trouvé

Ma perle ton plaisir

 

Etrange botanique

Herbier vivant bocage

Ton souffle est un mystère

Habillé de lumière

 

Baroque est ma pensée

Mes actes des douceurs

Qui embrasent ton nom

Ophélie muse amère

 

Dans les plis du printemps

J’ai dénoué les fils

D’un hiver qui s’achève

Au creux du souvenir

 

Et plongeant dans l’eau claire

D’une source alanguie

Tu me rejoins vivante

Loin de toute insomnie

 

 

Je décline ton nom

Chaque lettre féconde

Un chant joyeux et doux

Irradie comme une onde

 

Tous nos bonheurs

Passés, le futur enchanteur

Les courbes de ta voix

Pleuvent de rire pleuvent

 

Vision blême vision

Unis dans une étreinte

Nos corps à l’unisson

Tournons valse tournons

 

 

 

Ainsi s’en est allé

L’hiver au cœur de poudre

Laissant place au printemps

De foudre verte

Et d’éclairs transparents

 

Courir à deux dans les rameaux nouveaux

Tendre est la pluie vernale et fraîche

Nous nous désaltérons

Bouches sèches présentes

 

Adieu cruelles eaux

Réchauffe-moi beauté

Fais que la terre enfante

La vie chaque fois neuve

 

Chaleur incandescente

O fluides amoureux

Au creux de nos pensées

J’attends que tu descendes

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog littéraire de Yann Venner
  • : poèmes publiés en recueils de l'auteur, ses romans noirs & cocasses, articles divers autour du polar, des littératures du Maghreb...
  • Contact

Recherche

Liens